Que Mettre Dans un Composteur ?

Parmi les déchets qu’il est possible de composter, on retrouve les déchets alimentaires comme les épluchures ou les déchets verts comme la tonte de gazon. Toutefois, d’autres ajouts, plus exotiques comme des coquilles d’oeufs peuvent agrémenter votre compost. Enfin, des matières organiques comme les fientes d’oiseau, leurs plumes, ou même les crottes de chiens, bien que compostable sont généralement déconseillées.

✅ À Mettre dans le Composteur❌ À Éviter dans le Composteur
Épluchures de fruits et légumesViande et poisson
Marc de café et filtres à caféHuiles et graisses
Coquilles d’œufs (broyées)Produits laitiers et restes de repas cuisinés
Feuilles mortesGrosses branches non broyées
Tonte de gazon (bien mélangée)Déchets traités chimiquement
Petites branches et brindilles (broyées)Excréments d’animaux domestiques
Papier essuie-tout (sans chimie)Cendres de charbon
Carton non imprimé (déchiré)Couches, produits sanitaires, mégots de cigarette

Déchets à Mettre dans le Composteur

Bien choisir les déchets à mettre dans votre composteur est essentiel pour un compostage réussi. Certains déchets de cuisine, de jardin, et même produits ménagers comme le savon sont parfaits pour enrichir votre compost. Ces matières se décomposent efficacement et apportent les nutriments nécessaires pour un compost riche et fertile. Voyons ensemble quels sont les déchets à privilégier pour alimenter votre composteur.

Déchets de Cuisine Acceptés

  • Épluchures de fruits et légumes (riches en azote)
  • Marc de café et sachet de thé (apportent de l’azote et aèrent le compost)
  • Coquilles d’œufs (apportent du calcium, broyer pour une décomposition plus rapide)

Les déchets de cuisine comme le pain sont une source riche en nutriments pour votre compost. Les épluchures de fruits et légumes, comme les peaux de bananes, se décomposent rapidement et enrichissent le compost en azote, un élément clé pour la croissance des plantes.

Autres incontournables : le marc de café et les filtres à café. Ils apportent de l’azote et aident à maintenir une texture aérée dans le compost. Les coquilles d’œufs dans le compost sont aussi très utiles.

Bien qu’elles se décomposent plus lentement, elles ajoutent du calcium indispensable au compost. De la même manière que pour le compostage des coquilles de fruits, assurez-vous de les broyer pour accélérer leur décomposition. Ces déchets de cuisine simples peuvent transformer votre tas de compost en un super-aliment pour vos plantes.

Déchets de Jardin Recommandés

  • Feuilles mortes (source de carbone)
  • Tonte de gazon (riche en azote, bien mélangée avec des matières sèches)
  • Petites branches et brindilles (ajoutent de la structure et aèrent le compost, broyer ou hacher pour une décomposition plus rapide)

Les déchets de jardin sont tout aussi importants pour un compost équilibré. Les feuilles mortes sont une excellente source de carbone, aidant à équilibrer l’azote des déchets de cuisine. La tonte de gazon, riche en azote, accélère la décomposition lorsqu’elle est bien mélangée avec des matières plus sèches. Les petites branches et brindilles, quant à elles, ajoutent de la structure et aident à aérer le compost. Il est recommandé de les broyer ou de les hacher pour une décomposition plus rapide. Ces matières végétales favorisent un compost riche et aéré, essentiel pour la santé de vos plantes.

Bon à savoir

Certaienes feuilles, comme les feuilles de chêne, de pin, de sapin, de cèdre et de cyprès ne doivent pas être ajoutées au compost, sous peine de trop l’acidifier.

Déchets Ménagers Compostables

  • Papier essuie-tout (source de carbone, sans contamination chimique ou graisses)
  • Carton non imprimé (déchiré en petits morceaux, ajoute de la structure et absorbe l’excès d’humidité)

Enfin, certains déchets ménagers sont parfaits pour le compostage. Le papier essuie-tout, par exemple, est une excellente source de carbone. Assurez-vous qu’il ne soit pas contaminé par des produits chimiques ou des graisses. Le carton non imprimé, déchiré en petits morceaux, est également un bon ajout. Il fournit une structure et aide à absorber l’excès d’humidité. Ces déchets ménagers, souvent négligés, peuvent jouer un rôle clé dans la création d’un compost équilibré et efficace. En les intégrant à votre composteur, vous contribuez à réduire les déchets et à enrichir la terre de votre jardin.

Ce qu’il Faut Éviter de Mettre dans un Composteur

Savoir ce qu’il ne faut pas mettre dans un composteur est tout aussi important que de connaître les bons déchets à y inclure. Certains matériaux peuvent en effet ralentir le processus de compostage, voire le rendre inefficace, et même nuisible pour votre jardin. Il est donc essentiel d’éviter certains déchets de cuisine, de jardin, et autres détritus ménagers qui pourraient perturber l’équilibre délicat de votre composteur. Examinons de plus près ces éléments pour garantir que votre compost reste sain et productif.

Déchets de Cuisine à Éviter

La viande et le poisson, par exemple, attirent les nuisibles et peuvent propager des maladies. Ils dégagent également des odeurs désagréables en se décomposant.

Les huiles de friture et autres graisses, quant à elles, ralentissent la décomposition et peuvent créer un environnement anaérobie dans votre composteur.

Évitez également les produits laitiers et les restes de repas cuisinés, car ils peuvent attirer rats et autres animaux indésirables.

En les excluant, vous maintenez votre compost en bonne santé et sans odeur.

Déchets de Jardin Non Compostables

Même dans le jardin, certains déchets ne conviennent pas au compostage. Les grosses branches, par exemple, mettent très longtemps à se décomposer. Il est préférable de les broyer avant de les ajouter, ou mieux encore, de les éliminer autrement.

Évitez aussi les déchets traités chimiquement, comme les plantes ou l’herbe traitées avec des pesticides ou des herbicides. Ces substances peuvent contaminer votre compost et, par extension, votre jardin.

Gardez à l’esprit que la santé de votre compost influe directement sur la qualité de vos sols et de vos plantes.

Autres Déchets Inappropriés

Enfin, certains déchets ménagers ne doivent jamais se retrouver dans un composteur. Les excréments d’animaux domestiques, par exemple, peuvent contenir des pathogènes dangereux et bien que les fientes d’oiseaux puissent être ajoutées, il faut prendre certaines précautions.

Les cendres de charbon, quant à elles, sont souvent trop riches en soufre et en composés toxiques. Elles peuvent modifier le pH du compost et nuire à la croissance des plantes. De même, évitez de composter les couches, les produits sanitaires, et les mégots de cigarette, qui contiennent des substances nocives et ne se décomposent pas correctement. En restant vigilant sur ces déchets, vous assurez la production d’un compost sain et efficace.

Les Bases du Compostage

Le compostage est un processus écologique qui contribue à la création d’un sol riche et fertile. En comprenant les principes de base du compostage, vous pouvez transformer efficacement vos déchets organiques en un amendement précieux pour votre jardin.

Comprendre le Compostage

Le compostage est une succession d’étapes naturelles où les déchets organiques se décomposent en un humus riche. La clé du succès réside dans l’équilibre entre les déchets « verts », riches en azote, et les déchets « bruns », riches en carbone.

Les déchets verts incluent des éléments comme les épluchures de fruits et légumes, tandis que les déchets bruns comprennent des matériaux tels que les feuilles sèches et le carton.

Un bon mélange de ces deux types accélère le processus de décomposition et produit un compost de meilleure qualité. Trop de déchets verts peuvent rendre le compost trop humide et malodorant, tandis qu’un excès de déchets bruns peut ralentir le processus de décomposition.

Conditions Nécessaires pour un Bon Compostage

Pour que le compostage soit efficace, trois éléments sont essentiels : l’oxygène, l’eau et la chaleur.

L’oxygène est vital pour les micro-organismes qui décomposent les déchets organiques. Un composteur doit donc être aéré régulièrement pour éviter la formation d’odeurs désagréables et accélérer la décomposition.

L’humidité joue aussi un rôle crucial. Un compost trop sec ralentit la décomposition, tandis qu’un compost trop humide peut devenir anaérobie et malodorant.

Enfin, la chaleur est un indicateur de l’activité microbienne. Une température adéquate dans le composteur favorise la prolifération des micro-organismes et accélère la décomposition.

Ces micro-organismes, comprenant des bactéries, des champignons et d’autres formes de vie, transforment les déchets en compost riche en nutriments.

Astuces et Bonnes Pratiques de Compostage

Pour obtenir un compost riche et équilibré, il est important de suivre certaines astuces et bonnes pratiques. Ces conseils vous aideront à optimiser votre composteur, en garantissant une décomposition efficace et un compost de qualité.

Ratio Idéal entre Déchets Humides et Secs

Pour un compost équilibré, le ratio entre déchets humides et secs est crucial. Les déchets humides, comme les épluchures de fruits et légumes, apportent l’azote nécessaire.

Les déchets secs, tels que les feuilles mortes et le papier, fournissent le carbone essentiel. Un bon équilibre est généralement d’environ deux parts de déchets secs pour une part de déchets humides.

Cette proportion permet d’éviter les problèmes de mauvaises odeurs et de compost trop humide ou trop sec. En ajustant ce ratio, vous favorisez une décomposition rapide et créez un compost riche pour vos plantes.

Préparation des Déchets pour le Compost

La taille des déchets joue un rôle important dans la vitesse de décomposition. Des morceaux plus petits se décomposent plus rapidement. Prenez le temps de hacher ou de broyer vos déchets avant de les ajouter au composteur.

Les épluchures de légumes comme les pommes de terres peuvent être coupées en petits morceaux, tandis que les branches et les brindilles peuvent être broyées. Cette préparation améliore la circulation de l’air dans le composteur et accélère la décomposition.

FAQ: Questions Fréquemment Posées

Puis-je composter des agrumes ?

Oui, vous pouvez composter des agrumes, mais avec modération. Les écorces d’agrumes se décomposent plus lentement que d’autres déchets organiques et peuvent acidifier votre compost si elles sont ajoutées en grandes quantités. De plus, leur forte odeur peut parfois attirer les animaux. Pour un compostage optimal, incorporez les agrumes progressivement et en petites quantités.

Comment éviter d’attirer les animaux avec mon compost ?

Pour prévenir l’attraction des animaux vers votre composteur, évitez d’y ajouter des restes de viande, de poisson, de produits laitiers et d’huiles. Ces éléments sont particulièrement attractifs pour les animaux. Assurez-vous également que votre composteur est bien fermé et sécurisé. Une autre astuce consiste à enterrer les déchets alimentaires sous une couche de déchets verts et bruns pour masquer les odeurs.

Quelle est la température idéale pour un composteur ?

La température idéale pour un composteur se situe entre 50°C et 65°C. À cette température, les micro-organismes sont les plus actifs, ce qui accélère la décomposition des déchets. Un composteur trop froid ralentira le processus, tandis qu’une température trop élevée peut tuer les micro-organismes bénéfiques. Vous pouvez mesurer la température avec un thermomètre à compost pour vous assurer qu’elle reste dans cette plage idéale.

Puis-je mettre des mouchoirs en papier dans mon composteur ?

Oui, vous pouvez ajouter des mouchoirs en papier à votre composteur, à condition qu’ils ne soient pas contaminés par des produits chimiques, des huiles ou des fluides corporels infectieux. Les mouchoirs en papier servent de déchets « bruns », fournissant du carbone nécessaire au compost. Ils aident également à absorber l’excès d’humidité dans le composteur. Assurez-vous simplement qu’ils sont déchirés en petits morceaux pour faciliter leur décomposition.

Vous pourriez aimer :