Composteur de balcon : le guide complet

Le compostage sur balcon est une pratique idéale pour les citadins souhaitant réduire leur impact environnemental. Cette méthode de recyclage des déchets organiques à domicile permet de transformer épluchures et restes de cuisine en un fertilisant riche pour les plantes. En plus de contribuer à la réduction des déchets, le compostage sur balcon offre l’avantage de créer un cycle naturel de nutriments directement chez soi, favorisant un jardinage urbain sain et durable.

Quel Modèle de Composteur pour Balcon Choisir ?

Lorsqu’il s’agit de choisir le modèle de composteur idéal pour votre balcon, plusieurs options s’offrent à vous.

Le Composteur en Bois : Élégance et Durabilité

  • Avantages : Les composteurs en bois offrent une esthétique naturelle et s’intègrent parfaitement dans l’environnement du jardin. Ils sont respirants, ce qui peut aider à maintenir un bon équilibre d’humidité et d’oxygène à l’intérieur du composteur.
  • Conseils : Pour une durabilité accrue, il est recommandé de choisir un bois traité ou de traiter le composteur avec une lasure à base d’huile végétale naturelle. Les modèles en bois peuvent nécessiter plus d’entretien que les autres types.

Composteur Design : Modernité et Praticité

  • Avantages : Les composteurs design, souvent en inox ou en plastique, offrent une résistance à la corrosion et un style épuré. Ils sont légers, faciles à monter et résistent bien aux intempéries.
  • Options : Ces composteurs sont disponibles dans une variété de tailles et de styles, allant des modèles compacts pour les petits balcons aux designs plus élaborés pour les terrasses plus spacieuses.

Composteur en Métal : Robustesse et Longévité

  • Avantages : Les composteurs en métal sont connus pour leur robustesse et durabilité. Ils offrent une longévité exceptionnelle et sont résistants à la corrosion.
  • Considérations : Ils peuvent être plus chers que les autres types, mais leur durabilité peut en faire un bon investissement sur le long terme.

Comment bien choisir un composteur de balcon ?

Pour faire simple, il faudra tenir compte de la capacité, du matériau et des autres fonctionnalités pour le choix de votre composteur de balcon.

La taille

Choisissez un composteur adapté à la taille de votre balcon et à vos besoins en termes de quantité de compost.

Type de ComposteurSurface Nécessaire (m²)Rendement (Litres de compost)Remarques
Composteur Traditionnel0.25 – 160 – 300Convient pour balcons spacieux, traite plus de déchets.
Lombricomposteur0.2 – 0.5Variable (efficace pour taille)Compact, idéal pour petits espaces, efficace avec les vers.
Composteur Bokashi< 0.2N/A (produit liquide et compost partiel)Très compact, fermente les déchets, nécessite traitement ultérieur.
Composteur DIYVariableVariableAdaptable à l’espace, efficacité selon conception et gestion.

Les matériaux et le design

Considérez l’esthétique, la durabilité et l’entretien du matériau. Le bois offre une apparence naturelle, le métal une grande durabilité et le plastique une solution économique.

  1. Composteurs en Bois :
    • Esthétique : Les composteurs en bois offrent une apparence naturelle et rustique, se fondant harmonieusement dans un cadre extérieur. Ils sont parfaits si vous recherchez une touche d’élégance et de naturel.
    • Durabilité : Le bois est robuste et peut durer plusieurs années, surtout s’il est traité pour résister aux intempéries et aux nuisibles. Cependant, il peut nécessiter un entretien périodique pour prévenir la pourriture et l’usure.
    • Entretien : Il peut être nécessaire de le traiter avec des produits spécifiques pour bois extérieur afin de le protéger des éléments et de prolonger sa durée de vie.
  2. Composteurs en Métal :
    • Esthétique : Moins traditionnels, les composteurs en métal ont un aspect plus moderne et industriel. Ils sont idéaux pour un balcon au design contemporain.
    • Durabilité : Le métal est extrêmement durable et résistant aux dommages causés par les intempéries et les parasites. C’est un choix excellent pour une solution à long terme.
    • Entretien : Les composteurs en métal nécessitent peu d’entretien. Ils ne pourrissent pas et ne sont pas susceptibles d’être endommagés par les nuisibles.
  3. Composteurs en Plastique :
    • Esthétique : Disponibles dans une variété de couleurs et de styles, les composteurs en plastique peuvent s’adapter à de nombreux décors extérieurs. Ils ont un look plus fonctionnel et moderne.
    • Durabilité : Bien que moins durable que le bois ou le métal, le plastique résiste bien aux intempéries et ne se dégrade pas facilement. Certains plastiques sont recyclés, offrant une option écologique.
    • Entretien : Le plastique est très facile à entretenir, nécessitant généralement seulement un nettoyage occasionnel avec de l’eau.

Les fonctionnalités supplémentaires

Certains modèles offrent des fonctionnalités comme des robinets pour récupérer le jus de compost ou des compartiments multiples pour séparer le compost à différents stades de décomposition.

  1. Robinets pour Récupérer le Jus de Compost :
    • Utilité : Ces robinets permettent de récupérer le « thé de compost », un liquide riche en nutriments produit pendant le processus de décomposition. Ce liquide peut être utilisé comme engrais liquide pour vos plantes, offrant ainsi un double avantage : réduction des déchets et fertilisation des plantes.
    • Praticité : Un robinet facilite la collecte du liquide sans avoir à déplacer ou perturber le composteur. Cela rend le processus de compostage plus propre et plus pratique, surtout dans un espace restreint comme un balcon.
  2. Compartiments Multiples :
    • Avantages : Les composteurs avec plusieurs compartiments permettent de séparer les déchets en différentes phases de décomposition. Cela facilite la gestion du compost, car vous pouvez continuer à ajouter de nouveaux déchets dans un compartiment pendant que l’autre finit de se décomposer.
    • Gestion du Compost : Cette fonctionnalité est particulièrement utile pour maintenir un cycle de compostage continu. Elle permet d’extraire le compost mûr sans perturber les déchets qui sont encore en cours de décomposition, assurant ainsi un processus plus efficace et ordonné.

Composteur Lombric : Une Solution pour les Familles Nombreuses

Le composteur lombric, une option idéale pour les familles nombreuses, s’appuie sur les capacités de transformation des déchets organiques par des vers rouges, connus sous le nom scientifique Eisenia foetida.

Ces vers sont particulièrement efficaces, pouvant consommer plus de la moitié de leur poids en nourriture chaque jour. Le vermicompostage, également appelé lombricompostage, crée un écosystème riche où bactéries et autres microorganismes se joignent aux vers pour décomposer les résidus de table, produisant un compost riche en seulement 2 à 3 mois.

Pour réussir le vermicompostage, il est essentiel de maintenir un équilibre dans la température, l’humidité et l’aération de la vermicompostière. La température idéale se situe entre 15 et 25°C, et l’humidité doit être contrôlée pour éviter les odeurs. Il est également important de remuer régulièrement le compost et d’ajouter du carton ou de la litière pour cobaye pour une meilleure aération​​.

Comment fabriquer un composteur de balcon ?

Construire votre propre composteur de balcon est une démarche écologique et créative. Voici un guide simplifié pour créer deux types de composteurs :

Composteur Simple :

Matériel nécessaire : Un seau avec des trous, un pot de fleur plus large, de la terre, du carton, des déchets organiques.

Étapes de fabrication :

  1. Remplissez le pot de fleur de terre à mi-hauteur.
  2. Insérez le seau percé au centre du pot.
  3. Placez un mélange de carton humide, papier journal, et terre dans le fond du seau.
  4. Ajoutez les déchets organiques dans le seau et remuez régulièrement.

Composteur pour récupérer le jus du compost :

Matériel nécessaire : Planches et tasseaux de bois, grillage fin, robinet, vis à bois, terre, carton, déchets.

Étapes de fabrication :

  1. Construisez des caisses avec les planches et tasseaux, en fixant le grillage au fond.
  2. Empilez les caisses percées au-dessus d’une caisse pleine avec un robinet.
  3. Remplissez la première caisse de terre, puis ajoutez une caisse avec un mélange de terre, papier, carton et déchets.

Gestion du Composteur de Balcon

La gestion efficace d’un composteur de balcon implique de bien comprendre quels déchets y mettre et lesquels éviter pour assurer un compostage optimal.

Que Mettre dans son Composteur ?

  • Déchets Végétaux et Organiques : Incluez des épluchures de fruits et légumes, des coquilles d’œuf concassées, des sachets de thé, et d’autres déchets végétaux. Ces éléments apportent les nutriments essentiels au processus de compostage.
  • Autres Déchets Acceptables : Vous pouvez aussi ajouter des éléments comme du papier, des coques de cacahuètes, et même des bretzels rassis ou périmés. Les petits morceaux de bois comme les cure-dents ou les brochettes peuvent être ajoutés, à condition d’être cassés en morceaux.
  • Matières pour Équilibrer : Pour un compost équilibré, il est conseillé d’alterner entre déchets verts (humides) et bruns (secs) comme des feuilles mortes, des branches fines, ou du carton déchiré.

Ce qu’il Ne Faut Pas Mettre

  • Déchets à Éviter : Il est important de ne pas mettre de déchets ayant subi un traitement chimique, de plantes malades, de viande, d’os, de poisson, de produits laitiers, ou de pelures d’agrumes.
  • Précautions Spécifiques : Évitez également les excréments d’animaux domestiques et les litières non biodégradables. Les déchets de cuisine comme l’ail et l’oignon doivent être limités en raison de leur potentiel odorant.

Et les voisins dans tout ça ?

L’installation d’un composteur sur un balcon en copropriété, soulève des questions de législation et de réglementation. Il s’agit aussi de vivre en harmonie avec ses voisins. En effet, l’utilisation d’un composteur peut soulever des questions et des préoccupations de la part des autres résidents. Voici comment aborder la situation avec tact et efficacité.

Communication et Sensibilisation

  • Informer ses Voisins : Avant d’installer un composteur, il est judicieux d’informer vos voisins de votre projet. Expliquez-leur les avantages du compostage et comment il contribue à un mode de vie plus écologique.
  • Sensibiliser aux Pratiques de Compostage : Partagez des informations sur le fonctionnement du compostage, les mesures prises pour éviter les nuisances, comme les odeurs et les insectes, et comment chacun peut y contribuer.

Répondre aux Préoccupations

  • Gestion des Odeurs : Assurez vos voisins que le composteur est conçu pour minimiser les odeurs, grâce à des techniques comme l’équilibrage des déchets verts et bruns et un aération adéquate.
  • Limitation des Nuisibles : Expliquez les mesures prises pour éviter l’attraction des nuisibles, telles que l’utilisation de composteurs fermés et le tri correct des déchets.

Créer une Dynamique de Groupe

  • Proposer un Compostage Collectif : Si l’espace le permet, suggérez la mise en place d’un composteur collectif pour la copropriété. Cela peut renforcer le lien communautaire et répartir la responsabilité de la gestion du compost.
  • Organiser des Ateliers de Compostage : Initiez des rencontres ou des ateliers pour partager des conseils de compostage et des expériences. Cela peut aider à créer une dynamique positive autour du projet.

FAQ sur les Composteurs de Balcon

Combien de temps faut-il pour obtenir du compost de son balcon ?

La durée nécessaire pour obtenir du compost dans un composteur de balcon varie, mais en général, cela prend entre trois et six mois. Cette durée peut être influencée par plusieurs facteurs, comme le type de déchets ajoutés, la température extérieure et la fréquence de mélange du compost. Un mélange régulier et un bon équilibre entre les déchets verts et bruns accélèrent le processus​​.

Comment gérer les mauvaises odeurs de compost en terrasse ?

Pour gérer efficacement les odeurs dans un composteur de balcon, il est essentiel de maintenir un bon équilibre entre les déchets humides et secs. Ajoutez régulièrement du carton ou du papier pour absorber l’excès d’humidité. Évitez de composter des aliments qui produisent des odeurs fortes, comme les pelures d’agrumes et d’oignon. Une bonne aération et un mélange fréquent du compost peuvent également aider à minimiser les odeurs​​.

Comment optimiser l’espace sur son balcon ?

L’espace disponible sur votre balcon détermine la taille du composteur que vous pouvez y installer. Pour les petits balcons, optez pour un composteur compact. Si l’espace le permet, vous pouvez choisir un modèle plus grand, offrant une plus grande capacité de compostage. Peu importe la taille, assurez-vous que le composteur est placé dans un endroit où il peut être facilement accessible pour ajouter des déchets et pour le mélange​​.

Que faire si l’odeur du composteur de balcon de mon voisin me gêne ?

Si vous êtes confronté à des nuisances olfactives provenant du composteur de balcon de votre voisin, plusieurs actions peuvent être envisagées pour résoudre le problème de manière cordiale et efficace.

  1. Communiquer avec votre Voisin :
    • Abordez le sujet délicatement avec votre voisin. Expliquez-lui que les odeurs de son composteur vous dérangent et discutez ensemble des solutions possibles.
    • Il est possible que votre voisin ne soit pas conscient du problème et soit disposé à prendre des mesures pour le résoudre.
  2. Suggérer des Améliorations :
    • Proposez à votre voisin des techniques pour réduire les odeurs, comme l’ajout de matériaux bruns (carton, feuilles mortes) pour équilibrer le compost, ou le retournement plus fréquent du compost pour améliorer l’aération.
    • Mentionnez l’utilisation de composteurs conçus pour limiter les odeurs, ou suggérez l’installation d’un couvercle si son composteur n’en a pas.
  3. Solliciter l’Aide de la Copropriété :
    • Si le problème persiste, vous pouvez solliciter l’aide du syndic de copropriété ou du conseil syndical pour aborder la question de manière plus formelle.
    • La copropriété peut établir des règles spécifiques pour le compostage sur les balcons afin de garantir le confort de tous les résidents.
  4. Rechercher des Solutions Collectives :
    • Proposez l’idée d’un composteur collectif pour la copropriété, qui pourrait être mieux géré et situé à un endroit moins gênant pour les résidents.

En outre, le dialogue et la recherche de solutions communes sont essentiels pour maintenir de bonnes relations de voisinage tout en favorisant des pratiques écologiques.